Il n’est pas nécessaire d’être pourvu d’une vision prophétique poussée pour se rendre compte de la direction que prend l’humanité par le biais du progrès technique et quels sont les changements dont nous serons les témoins dans un avenir proche.
L’homme est en train d’œuvrer sur de nombreux développements dans divers domaines en vue de mettre sa vie et son avenir sous une surveillance et un contrôle absolu, s’assurant ainsi le privilège de réaliser tous ses rêves et d’assouvir tous ses désirs selon sa propre volonté. Au-delà de la recherche d’un sentiment de sécurité et d’un équilibre physique et psychique général, l’une des aspirations majeures de l’humanité est le prolongement et l’amélioration de la vie terrestre. De nos jours, le concept de science-fiction n’a plus beaucoup de sens. Nous sommes arrivés à un degré de progrès tel, que l’homme est capable d’accomplir tout ce qu’il conçoit et entreprend. Dans cette étude, je m’efforcerai de regrouper quelques pensées et visions dont je pense que la concrétisation est imminente. Ce dont vous allez lire plus bas n’est pas le fruit de la fantaisie littéraire d’utopistes insensés, mais sont bel et bien les récits de résultats scientifiques déjà atteints particulièrement par les physiciens et les informaticiens.

Ordinateurs quantiques

Lorsque nous parlons de l’installation de caméras de surveillances dans les rues et tout autre lieux publics, il est difficile d’envisager qu’une surveillance efficace puisse se développer dès lors qu’il faudrait un nombre incalculable d’observateurs postés derrière leurs écrans afin de scruter les images filmées et de reconnaitre les éventuels délits. Ceux qui par contre ont déjà entendu parler du concept d’ordinateur quantique qui est encore au stade expérimental, peuvent déjà avoir une idée de la façon dont ce petit souci pourra être résolu. Il ne faudra peut-être même aucune présence humaine derrière les caméras afin d’assurer une surveillance absolument efficace sur l’ensemble de la surface du monde.

Cette nouvelle génération d’ordinateurs diffère de celles qui nous sont familières en ce que l’information n’est plus stockée sous la forme de bits (c’est-à-dire sur la base de la combinaison des chiffres 0 et 1), mais sous la forme de qubits, lorsque le 0 et le 1 se combinent et se superposent.
Pour simplifier, la différence est qu’un seul ordinateur quantique est capable d’accomplir un nombre incroyablement plus élevé de calculs que tous les ordinateurs conventionnels qui existent dans le monde, réunis. Certaines sources avancent qu’il sera possible de fabriquer des super-ordinateurs capables de gérer en même temps plus d’informations qu’il n’existe d’atomes dans l’ensemble de l’univers.

Si seulement un millionième de cette prédiction se réalisait, le contrôle total de l’humanité resterait un jeu d’enfant. Les différentes méthodes d’identifications biométriques, comme la reconnaissance du visage et bien d’autres encore peuvent laisser présager que pratiquement aucune intervention humaine dans le processus de contrôle ne sera vraiment nécessaire. Lorsque d’autres méthodes d’identification encore plus efficaces verront le jour, par le biais de puces électroniques greffées sous la peau par exemple, l’utilisation de caméras de surveillance s’avérera tout bonnement inutile, étant donné que l’homme deviendra contrôlable de l’intérieur de son corps et de son âme. Il ne sera donc plus vraiment intéressant de l’espionner de l’extérieur.

Transports en commun

Il ne sera pas question ici de réseaux de transports urbains ou nationaux du type SNCF, RATP ou même Air France, mais plutôt du réseau routier contrôlé par la robotique où les voitures sortiront des usines dépourvues de volants.
Nous cesserons d’être les chauffeurs de nos propres véhicules, car le système déjà bien connu du GPS prendra également en charge les mouvements de nos engins. Afin d’assurer une circulation efficace dans un réseau si complexe, l’ordinateur quantique sera ici aussi un outil élémentaire. Un système de circulation absolument parfait sera développé, régi par satéllite et calculs quantiques, de façon à ce qu’aucun usager ne transgresse les règles du code de la route. Ainsi, on pourra se rendre d’un point à un autre sans aucun risque d’accident, même dans le cas des piétons puisqu’eux aussi seront munis de leurs puces qui les rendent visibles aux yeux du système afin d’également leur assurer une sécurité parfaite. Les panneaux d’indication ne seront plus qu’un mauvais souvenir. Aucune chance non plus qu’un enfant surgisse et se jette devant notre voiture en mouvement, étant donné que la puce installée sous sa peau enverra l’information au cerveau informatique du véhicule actionnant le système de freins à temps pour éviter toute collision. Mais il se peut que l’enfant lui-même ne vienne jamais à sauter sur la chaussée, car la micro-puce lui enverra une impulsion cérébrale l’obligeant à demeurer sur le trottoir bien tranquillement.

Neurologie

Une question fondamentale lorsque nous parlons du contrôle absolu est l’emprise sur le cerveau humain, impliquant donc sa parfaite connaissance. On a du mal à croire à ce qu’on peut voir sur internet concernant le niveau expérimental avancé dans le domaine. Les résultats des expériences rendues publiques montrent une très grande maitrise de l’organe clé du corps humain. On sait déjà précisément comment influencer la pensée, les actes et même la condition physique des gens en agissant sur leur cerveau. L’objectif des transhumanistes n’est depuis longtemps plus un secret pour personne. Ils souhaitent augmenter les capacités cérébrales des gens en connectant leurs cerveaux aux outils informatiques. Outre l’avantage de ne plus devoir faire d’études ou d’avoir une connaissance étendue et profonde de toutes choses, il sera possible de manipuler la pensée de l’individu. À cela se rajoutent les découvertes et les percées dans le domaine de la manipulation génétique permettant aux hommes d’augmenter leur potentiel physique en s’implantant des gènes ou de l’ADN d’origine animales afin de bénéficier de certaines caractéristiques dont jusqu’à présent seuls les animaux disposaient (vue et ouïe de chien, puissance musculaire de buffle, etc.). L’homme tel que nous le connaissons et tel qu’il a été crée par le Créateur sera substitué par une nouvelle espèce humanoïde, un super-homme remanié par l’humain lui-même.
Le contrôle de la population mondiale ne se fera donc plus de l’extérieur, mais bien de l’interieur, à partir de l’âme elle-même. La solution à tous les problèmes réside en cela. Le régime ne sera pas uniquement capable d’observer absolument tout ce qui se passe dans la tête des gens, mais sera en outre capable d’intervenir en vue de changer le cours des choses. En effet, si une mauvaise pensée, une pensée criminelle, surgit dans le cerveau d’un individu, le système informatique central en sera informé de manière instantanée et capable de renvoyer dans le cerveau affecté une impulsion afin de bloquer et de corriger l’idée déviante et ramener les idées de la personne dans l’ordre de loi accepté et établi par le pouvoir central.

Si l’on pousse le raisonnement un peu plus loin, on peut se rendre compte que même les maladies pourront être guéries avant même leur contraction. Il n’y aura plus de maladies psychiques, plus de maladies mentales, de dépressif, plus d’amertume poussant à la consommation excessive d’alcool, à la toxicomanie ou au tabagisme, car par le biais d’ondes de bioraisonances électromagnétiques, le mal sera écrasé dans cet œuf qu’est le cerveau humain. Les hommes soumis au système se veront assurés de maintenir cet équilibre psychique tant convoité depuis des millénaires.

Une fausse entente et une fausse harmonie viendra s’installer dans les relations humaines où ni la violence ni toute autre divergence d’idée n’aura de place. Les différents peuples, États, religions cesseront toute forme de rivalité, si ce n’est la rivalité sportive, et pas seulement à cause de l’idolâtrie d’idéologies telles que l’œcuménisme ou la globalisation.

Le fruit du second arbre – santé et « vie » durables

Il existe des théories selon lesquelles les scientifiques seront un jour capables de télécharger l’intégralité des données cérébrales des gens sur un support informatique, afin de les faire vivre au-delà de leur longévité corporelle. Ainsi, prétendent-ils, l’âme humaine sera capable de survivre à son corps et ne sera pas obligé de suivre ce dernier dans la mort. La conscience de l’individu se retrouverait ainsi téléchargé après avoir subi un scan, pouvant continuer à penser, raisonner et communiquer avec le monde visible après la disparition de son enveloppe corporelle. Voici donc l’une des théories de la vie éternelle qui aurait lieu dans un monde virtuel et qui est avancée par des physiciens tout à fait sérieux et de renom.

Pour ma part, je suis persuadé que cette théorie ridicule est entre-autre impossible, parce que le Créateur ne laissera jamais l’homme aller jusqu’à réussir à sauvegarder son propre esprit indépendamment de son corps. D’un autre coté, connaissant la nature humaine, je ne peux pas concevoir que l’homme suffirait à emménager sur le disque dur d’un ordinateur et de se priver de tous les plaisirs que le corps peut lui offrir. Certainement pas! L’homme ne se contentera pas d’une vie éternelle virtuelle et dépourvue de plaisirs charnels. Le corps a toujours été considéré par l’homme comme le plus précieux des trésors. L’humanité assoiffée de vice n’acceptera jamais de continuer à vivre en renonçant aux festins, aux beuveries, au sexe, à l’argent et au pouvoir.

La convoitise ultime de l’homme est justement de se procurer la vie éternelle dans son propre corps en préservant une bonne santé et une jeunesse relative pour profiter un maximum du plaisir des sens. Comment l’homme pourrait-il renoncer à tout cela, alors que le fondement de la nature humaine a toujours été la chair elle-même.

Après avoir mangé du fruit de l’arbre du savoir, la connaissance humaine se rapproche aujourd’hui de son point culminant. Ce qui a jadis commencé dans le jardin perdu, s’accomplit sous nos yeux. L’histoire a atteint cette limite de l’épanouissement ultime du progrès et du savoir humain symbolisé par le fameux nombre de 666. Dans le jardin d’Éden, il y avait cependant un autre arbre dont le fruit était également interdit. L’arbre de vie est resté intacte car l’Éternel chassa Adam et Eve avant qu’ils aient pu y toucher. (Genèse 3:24)
L’homme ne peut consommer du fruit de l’arbre de vie car Elohim lui a barré la route. L’homme de son côté, est assez rusé que pour trouver une alternative et reproduire l’effet qu’aurait eu ce second fruit intouchable. Pour ce faire, il utilise toute la connaissance acquise lors de la consommation de premier fruit et bénéficie naturellement de l’aide du diable. La contrefaçon du second fruit est bientôt prête, et selon moi, elle l’est déjà, bien que pour l’instant elle n’ait pas encore été dévoilée aux yeux du grand public.

Vie éternelle à la façon de l’homme

Il existe des méthodes, telles la bioresonance capable de localiser et de corriger les cellules malades ou défectueuses. En effet, les atomes des cellules défectueuses vibrent différemment que celles des cellules saines. Il est ainsi possible de les détecter à l’aide de capteurs et de les corriger par le biais d’émissions d’ondes antagonistes capables de rétablir les vibrations originales. On peut donc non seulement guérir des cellules malades, mais on peut également ralentir, voir stopper, ou peut-être même inverser le processus de vieillissement de􏰀s cellules. La biorésonance n’est pas encore acceptée par le corps médical comme étant une méthode scientifique. Je n’affirme pas non plus de mon côté qu’il s’agisse de l’arme absolue contre la mort, mais la cite à titre d’exemple pour bien illustrer, que les descendants d’Adam utiliseront leurs connaissances scientifiques pour récupérer ce qu’ils ont perdu au commencement. L’objectif de la médecine est de guérir des maladies et de repousser au maximum l’espérance de vie. Comment pourrait-on croire qu’elle s’arrêterait en si bon chemin? Ceux qui auront asszez d’argent ou de privilèges pour se payer une telle cure, pourront bénéficier d’un corps immunisé contre le vieillissement et la maladie. Si en plus, le monde extérieur assure une protection telle que nous l’avons exposé plus haut, certains auront réellement toutes les chances de faire l’expérience de la vie éternelle sur terre.

Évidemment, ils n’en profiteront pas indéfiniment, bien que les conditions aient été atteinte. Car c’est à ce moment-là que le Seigneur des armées interviendra pour dire: Assez! Quand les hommes diront: Paix et sûreté! alors une ruine soudaine les surprendra, comme les douleurs de l’enfantement surprennent la femme enceinte, et ils n’échapperont point. (1Thess 5:3)

Pourquoi se soumettront-ils?

Certains s’interrogent peut-être de la raison pour laquelle tant d’hommes se soumettront au pouvoir de l’antéchrist. Va-t-on les obliger par la force, sous l’effet de la terreur et d’un éventuel totalitarisme? Une sorte d’antéchrist dictatorial va leur hurler dessus leur proposant soit la puce électronique soit la chaise électrique? Absolument pas! Il ne faudra terroriser et menacer personne, du moins pas sous cette forme.

L’histoire a de maintes fois démontré qu’on ne pouvait établir de pouvoir durable par la force. Le peuple finit toujours par se révolter. L’ennemi s’est forgé des outils de plus en plus subtils pour gagner l’humanité. Tout ceci commença dans la Grèce antique, dans le berceau de la démocratie et s’est ensuite poursuivi par la révolution française « un peu » plus tard pour finalement aboutir à cette forme de pouvoir politique qui se met en place depuis la fin de la seconde guerre mondiale et que l’on nomme globalisation. L’homme est à la base équipé d’un système immunitaire très efficace, et outre les Commandements de l’Éternel qui lui sont gravés dans le cœur de chaque être humain, l’homme possède cette étincelle de vie implantée dans son âme et qui est capable de le maintenir en vie. Il lutte toujours afin de préserver sa liberté au sens positif comme négatif. L’homme ne se vend pas à n’importe quel prix. C’est la raison pour laquelle, il est nécessaire de le briser pour qu’il renonce à sa liberté individuelle.

Il suffit de générer une angoisse constante et collective par le biais des médias. On ne cesse de parler de maladies, de crimes en tous genres, d’actes terroristes et l’on fini par se sentir concernés même si cela ne nous touche pas directement. Finalement, c’est l’intention qui compte. Afin d’établir le chaos, on génère des actes terroristes, des guerres, des épidémies, des famines, des mouvements de migration en masse afin de bien semer le trouble entre les hommes et surtout, on en parle le plus possible afin de transformer le tout en une véritable obsession.

Le temps est proche lorsque des foules de gens se précipiteront tête baissée dans toute solution susceptible de résoudre tous ces problèmes qui leur sont de plus en plus insupportables. Ils se soumettront corps et âmes à toute idéologie ou système politique offrant une issue de secours à cet enfer global. Cette solution, ou plutôt ce « sauveur », nous sommes un certain nombre à savoir qui il est. Et il en trompera malheureusement beaucoup même parmi les élus.

Je pense cependant que la propagation de la terreur et de l’angoisse ne suffirait pas à convaincre les masses. Un autre point sensible qu’il est utile de cibler chez l’homme est son profond égoïsme doublé d’un hédonisme croissant. En effet, la motivation majeure de l’homme est son propre bien-être, aussi bien au niveau corporel que psychique. L’homme contemporain ne pense qu’à une chose: s’amuser et consommer. La question de vendre leur âme au diable ne se pose plus puisqu’ils bénéficieront de tous les avantages décrits plus haut dans le texte. Regardez autour de vous, on ne voit presque plus que des gens complètement absorbés par leurs téléphones portables sur lesquels, ils jouent, regardent des films, achètent des produits et planifient leurs voyages à l’étranger, ou leurs rendez-vous en boîte. Même les jeunes couples assis dans les bus, se tiennent la main et tapotent leurs smart phones avec leurs mains restées libres. (Peut-être est- ce ainsi qu’ils communiquent entre-eux, même lorsqu’ils sont côte-à-côte via facebook ou twitter?). Le prototype de l’outil de leur perte est déjà entre leurs mains. Personne ne les a obligés à se le procurer. Au contraire, ils vont jusqu’à dépenser des sommes immenses pour l’acquérir malgré qu’ils soient conscients que par le téléphone, ils sont déjà sous un contrôle très poussé. Tous leurs mouvements, leurs conversations, leurs centres d’intérêts sont enregistrés dans une base de donnée centralisée chez les services secrets locaux. Même débranché, un téléphone reste naturellement un appareil d’écoute hautement efficace. Les gens le savent, cela les dérange dans un premier temps, puis ils s’y habituent pour finalement l’exiger afin de se sentir en « sureté », car si l’on m’espionne, on espionne aussi ceux qu’il vaut mieux garder à l’œil. Ils deviennent de plus en plus disposés à renoncer à leur liberté individuelle si cela contribue à apaiser leurs peurs et leurs angoisses. Ils le font en outre, car le désir de s’amuser et d’avoir tout à portée de main est plus fort que tout. Car le concept de liberté est devenu synonyme de bien-être et de satisfaction. Il est évident que la plus grande part du monde se vendra sans aucun remord au moindre pouvoir lui assurant ses petits loisirs favori ainsi que sa délivrance des dangers et des inquiétudes qui l’accablent. La question ne se pose pas! (voir les 10 techniques de manipulation des masses de Noam Chomsky)

La connexion du cerveau humain aux ordinateurs permettra, selon les moyens financiers de l’utilisateur, de se télécharger une quantité d’information donnée sans avoir à ouvrir un livre ou de s’inscrire dans un établissement scolaire quelconque. Il est de plus en plus difficile de suivre ce déluge d’information qui nous inonde chaque jour. Un monde en constante transformation a besoin de personnes capables de se recycler et de se former pour tenir le pas avec progrès. Cette tâche est cependant de plus en plus complexe et même les plus doués commencent à perdre les pédales. La solution est donc: les implants de connaissance.

Il suffira de penser à un sujet pour voir défiler toutes les informations le concernant dans notre tête sous forme de codes que l’on pourra directement transposer dans notre propre langage. Plus besoin d’aller consulter Wikipédia ou d’autres bases de données en ligne, car le cerveau sera directement raccordé au réseau.

Qu’adviendra-t-il de nous les fidèles?

Il est difficile de se l’imaginer. Une chose est certaine, la vie ne sera pas aisée pour nous. Car ce seront justement ceux qui ne porteront pas le sceau de l’antéchrist sur la main ou sur le front qui seront stigmatisés par ceux qui le portent. À la vue de tout ce progrès technique, la question doit se poser à savoir, où se situe la limite que nous ne devons franchir en aucun cas. Il y a quelques décennies, nos prédécesseurs pensaient que la carte bancaire était déjà le signe de l’antéchrist, alors qu’il ne s’agit pas encore tout à fait de cela. Il est évident que la carte bancaire est un préambule à la fameuse marque que nous devrons refuser et sans laquelle il ne sera possible ni de vendre ni d’acheter.

La frontière se trouve là où l’on nous proposera d’implanter un système dans notre corps qui sera capable d’influencer nos pensées et nos actes. C’est à ce moment bien précis qu’il faudra dire non.

Épilogue

Ce que vous venez de lire ne sont malheureusement pas le délire fantaisiste d’un sectaire paranoïaque et extravagant, mais le récit d’une réalité non pas à venir, mais déjà présente.
Je n’ai pas l’intention d’attiser la paranoïa orwellienne et de rédiger un texte pseudo-prophétique chrétien afin de faire du bruit. Nous pourrions décrire encore longuement l’aspect qu’aura le monde à la fin des temps, mais je préfère ne pas dégoûter davantage le lecteur et moi-même car ceci n’est pas l’essentiel et il faut absolument éviter de se perdre dans les détails.

Quelque soit la forme que le système prendra, il faut pouvoir reconnaître sa racine antéchrist:
Le plan maléfique de Satan consiste à accomplir dans la vie des gens, exactement tout ce que Christ à promis à tous ceux qui lui offriraient leurs vies, c’est-à-dire l’accomplissement des Commandements dans le cœur-même de l’individu.
Mais à la place de Christ et par le biais de la technologie, c’est Satan qui pénètre dans le cœur des gens afin de leur offrir une paix et une sécurité parfaite pour un temps, tout comme l’accomplissement des Commandements de l’Éternel nous l’offre également, mais pour l’éternité . Dans les deux cas, le prix est exactement identique, l’individu lui-même (corps, âme et esprit).
Notre esprit ne peut jamais nous appartenir, mais nous en disposons et avons le choix de le remettre aux mains de Christ ou bien de le laisser demeurer sous l’autre pouvoir. À qui avons- nous confié notre esprit et notre personne en général?

Entre les mains du seigneur de ce monde pour un bien-être éphémère avec la mort pour

aboutissement, ou entre les mains de Christ pour la véritable vie éternelle?

zeev shlomo 2015

VERSION VIDÉO