Si ta main est pour toi une occasion de chute, coupe-la; mieux vaut pour toi entrer manchot dans la vie, que d’avoir les deux mains et d’aller dans la géhenne, dans le feu qui ne s’éteint point. Si ton pied est pour toi une occasion de chute, coupe-le; mieux vaut pour toi entrer boiteux dans la vie, que d’avoir les deux pieds et d’être jeté dans la géhenne, dans le feu qui ne s’éteint point. Et si ton œil est pour toi une occasion de chute, arrache-le; mieux vaut pour toi entrer dans le royaume de יהוה n’ayant qu’un oeil, que d’avoir deux yeux et d’être jeté dans la géhenne, où leur ver ne meurt point, et où le feu ne s’éteint point. Car tout homme sera salé de feu. Le sel est une bonne chose; mais si le sel devient sans saveur, avec quoi l’assaisonnerez- vous? Ayez du sel en vous-mêmes, et soyez en paix les uns avec les autres. (Márk 9:42-51)

Que symbolisent ces parties du corps? :
Mains: les actions
Pieds: le sentier sur lequel nous nous engageons Yeux: les tentations du monde

L’ablation des parties du corps n’est pas physique, mais doit se passer au niveau de notre âme. Bien que d’habitude je ne sépare jamais le corps et l’âme qui sont profondémment liés, ici, je ferais une exception, car en effet, c’est dans l’âme, dans le cœur que le péché germe qui, si concrétisation physique s’en suit, engendre la mort.

Ce sont les désirs charnels qui doivent être amputés de notre âme avant qu’ils ne se réalisent dans le monde visible et que nos maladies psychiques n’infectent également notre esprit.
Si tu es croyant (et né de nouveau) et que tu vas dans un endroit où tu ne devrais pas mettre les pieds, que tu fais ce que tu ne devrais pas faire ou que tu regardes ce qui ne convient pas d’être vu, arrêtes de suite avant que tes propres malédictions ne t’atteignent. Aussi attrayantes que ces choses puissent être, renonces-y et n’attends pas la « délivrance » du Seigneur, comme le font la plupart des chrétiens, mais résous le problème toi-même. Tu es assez grand pour assumer tes responsabilités et prendre tes propres décisions. Résistes au diable pour qu’il s’en aille, car en cas contraire, il t’emmènera avec lui au lieu où il aura sa place définitive.

Zeev Shlomo

14.11.2017

VERSION VIDÉO