A quoi l’utilisait-on et que symbolisait-il? :

  • On l’utilisait lors de la sanctification dans le Temple. Les animaux, les objets et les hommes en étaient saupoudrés.
  • Le sel et l’eau combinés, sont les éléments fondamentaux à la vie. Si l’un ou l’autre venait à manquer, nous nous dessécherions comme le figuier.
  • Le sel était un produit de luxe jusqu’au moyen-âge lorsque le commerce mondial s’engagea à une plus grande échelle. Ce n’était pas une denrée bon-marché qu’on achetait pour quelques centimes. De plus, le sel en vente aujourd’hui et que la plupart des gens consomme, ne contient plus que du chlorure de sodium (NaCl2) dépourvu de tous les autres sels minéraux que l’industrie pharmaceutique en a extrait et qui servent justement l’organisme à traiter ce NaCl2. Ceci fait aussi partie de la perte du goût du sel.
  • Le sel est un excellent conservateur. Il symbolise donc le caractère immuable de la Parole de l’Éternel.
  • Il donne du goût à ce qui n’en a pas. La cuisine sans sel est certainement très diététique, mais elle est pratiquement immangeable et carrément malsaine. Nous priver de sel ainsi que de sucre peut avoir des conséquences graves à long terme. Nous avons un besoin vital de ces éléments, pourvu qu’ils soient naturels et de bonne qualité et consommés avec modération.
  • Électrolyse: le sel est l’élément essentiel pour que le flux d’information puisse se produire dans notre organisme par le biais de notre système nerveux. Sans lui, les informations ne passent pas et le corps dépérît.page3image1649200page3image1644208

Zeev Shlomo

14.11.2017

VERSION VIDÉO