Sur le grand échiquier de l’Histoire du Salut, contrairement à une simple partie d’échecs, on connaît déjà à l’avance l’issue et le vainqueur de la partie. Même si l’ennemi sait qu’il finira par perdre, l’enjeu pour lui est d’entraîner le plus de pions possible dans sa perte. S’il ne peut gagner, son seul objectif reste de causer le plus de dégâts possible et de faire en sorte que le moins de monde possible participe à la victoire du Roi.

Notre objectif en tant que disciples de Yéshoua est de rester en vie sur l’échiquier ainsi que de gagner et préserver celles de nos compagnons de jeu d’ici la fin de la parie.

Dans les trois articles qui viennent, je voudrais décrire et exposer quelques-uns des outils/astuces de base que l’ennemi utilise pour nous tromper, afin que même s’il ne réussit pas à emmener les âmes trompées avec lui dans tous les cas, qu’il puisse au moins entraver leur fonctionnement et leur efficacité durant le jeu. Par fonctionnement, je veux dire lorsque l’accomplissement du ministère d’un croyant est entravé par quelque chose qui l’empêche d’avancer en esprit, le rendant ainsi incapable de servir pleinement ses semblables parce qu’un enseignement, un phénomène ou un esprit étranger interfère dans sa vie, sa vision et son cœur.

Il existe plusieurs outils de tromperie. Nous allons en examiner 3, qui sont importants, car rarement traités, malgré qu’ils soient les armes les plus dangereuses et les plus efficaces dont dispose l’ennemi.

DEVANCEMENT

Le phénomène et l’outil de diversion le plus ancien utilisé par l’ennemi consiste à devancer et imiter le projet d’Elohim. Nous pouvons souvent observer cette stratégie au cours de notre propre cheminement en tant que disciple lorsque l’ennemi nous offre de fausses bénédictions, situations ou personnes avant que nous recevions celle d’Elohim, comme les ombres falscifiées des véritables à venir.

1 – Descendance de Seth / Descendance de Caïn

Après que Caïn ait tué son frère Abel, la lignée d’Elohim a été interrompue pour un certain temps jusqu’à ce que Seth soit envoyé pour le remplacer.

Dans la généalogie de Caïn, nous pouvons observer les noms d’individus qui sont très semblables voir quasiment identiques à ceux qui apparaissent ultérieurement dans la lignée de Seth. Ces personnes sont nées bien à l’avance et de surcroît quasi dans le même ordre. Caïn lui-même a précédé Caïnan le petit-fils de Seth. Comme Séth était beaucoup plus jeune que Caïn, ses descendants sont également nés quelques années « en retard » sur leurs fausses préfigurations.

CAÏN – HénocIradMehujaëlMetushaëlLémec
SETH – Énosh Caïnan MahalaleelJéredHénocMetuschélah Lémec

2 – ISAAC et ISHMAËL

Nous avons également vu des cas où, en raison de l’incrédulité dans la promesse d’Elohim, les gens prennent des mesures, proposent des idées, puis les mettent en œuvre interférant ainsi gravement dans le projet initial. De cette façon, l’ennemi opère sur l’incrédulité des gens pour les amener à devancer le plan de YHWH.

C’est ainsi qu’Ishmaël naquît avant Isaac qui est jusqu’à ce jour source d’une multitude de problèmes de très grande envergure pour le peuple élu.

Plus tard, nous voyons la même intervention humaine ayant précédé et ainsi annulé l’acte final de délivrance de YHWH, lorsque Jacob et Rebecca, ayant pris panique, ont récupéré la bénédiction du premier né en trompant le vieux Isaac.

3 – Naissance de Jacob / Naissance d’Esaü

Comme je l’explique plus en détail dans un autre article, Esaü, en tant qu’envoyé de l’ennemi, a utilisé sa supériorité physique sur Jacob, l’envoyé d’Elohim, déjà dans le ventre de leur mère lorsqu’il pris la place de Jacob à la sortie. La raison de la bagarre entre les deux enfants était la suivante : Esaü devait à tout prix sortir le premier afin de s’exproprier le droit d’aînesse de Jacob.

YHWH a un ordre, une loi, qui était déjà en vigueur alors, même dans la période pré-Mosaïque et selon laquelle l’héritage de la famille (à la fois spirituel et matériel) revient au premier né.

Satan agit toujours contre YHWH par la force et la puissance.

Ésaü était prédestiné à s’approprier l’héritage d’Elohim dans le monde visible, afin qu’il puisse légitimement revendiquer devant les gens ce que YHWH avait initialement prévu pour Jacob. Parce que nous savons de la bouche d’un prophète ultérieur que « j’ai aimé Jacob, j’ai haï Esaü » – Malachie 1:2-3

Ainsi, nous comprenons mieux pourquoi Jacob a-t-il saisi la cheville de son frère à leur naissance, afin de signaler au monde extérieur: « tu ne perds rien pour attendre, on reparlera de ça plus tard ».

4 – Réforme / Secte

Au cours du processus de réforme de l’Église, des attentats similaires se sont produits à plusieurs reprises.

C’est ce qui arrive quand l’ennemi sait que le temps est venu pour qu’une certaine réforme se fasse. C’est le cas, par exemple, lorsque vient le temps d’abandonner les noms de dieux étrangers, theos, dieu, dios, deus, zeus, goth, ishtar, etc, et avant que les noms Elohim et YHWH soient réhabilités par les personnes légitimes inspirées par le Saint-Esprit, Satan balance une grenade dans le tas afin de faire sauter le tout. Voilà la véritable identité de la secte des Témoins de Jéhovah qui restaurent le nom de l’Éternel, mais à côté tentent de détruire l’image et l’essence divine de Christ en le réduisant au rang de « simple » archange. Ils rétablissent quelque chose d’essentiel et en détruise une encore plus grande. De même, lorsqu’il entrave la restauration du Shabbat/Samedi avec des dénominations qui mélangent cette vérité avec plusieurs faux enseignements évidents.

Ces sectes n’ont d’autre but que de discréditer les réformes aux yeux de ces croyants de foi et d’intention pure afin d’entacher la vérité par des mensonges apparents et inacceptables pour la plupart des croyants. Ainsi le rejet se fait sur toute la ligne et le processus de la réforme s’immobilise.

Les réformes sont ainsi retirées des mains légitimes avant que le temps ne soit venu, afin qu’elles puissent être remises à d’autres qui sont illégitimes. Dans ce cas, l’ennemi mobilise des marionnettes qui contaminent la vérité avec de fausses doctrines afin qu’une grande partie du Corps du Christ ne continue pas sur le chemin de la sanctification.

Il convient de mentionner que nous ne devons pas nous permettre de tomber dans l’erreur de ne pas professer certaines choses de notre bouche, afin de ne pas être identifiés comme faisant partie d’une quelconque secte. Ce genre d’attitude est un compromis avec l’ennemi, un comportement lâche souhaitant s’éviter tout conflit. Si nous découvrons une vérité qui a été dérobée par l’ennemi et nous taisons, nous permettons consciemment au diable de garder cette vérité captive.

Car satan, étant le père du mensonge, fonde toujours ses mensonges sur des vérités qu’il déforme afin de se l’approprier en la présentant d’une manière différente et modifiée : « Elohim a-t-il réellement dit: Vous ne mangerez pas de tous les arbres du jardin? ». Il est parti d’une vérité, mais l’a exagérée ayant eu recours à l’outil de la généralisation.

4.1 Luther / autres réformateurs

Peut-être que cela choquera beaucoup de gens, mais selon moi, Luther lui-même était un tel faux pion préliminaire sur l’échiquier, qui a peut-être été déployé avant Calvin pour que l’ennemi commence la contre-réforme en sa personne. Beaucoup savent que Luther, outre ses problèmes de possessions démoniaques, a « re-catholisé » plusieurs points qu’il avait lui-même réformés quelques années plus tôt. Et si quelqu’un est choqué par la déclaration selon laquelle Luther aurait été sous influence démoniaque, je l’invite à lire ses pamphlets sur les juifs qui en disent long sur l’état spirituel de l’homme. La reconnaissance de l’esprit démoniaque n’est pas une condamnation, mais un diagnostic, condition indispensable à toute possibilité de guérison. Aucun de nous ne le guérira plus, YHWH seul sait s’il a finalement guéri, où il se trouve, ce qu’il a arrangé, à temps ou non, ce n’est pas à nous de d’en débatre. Cependant, puisque cet état malsain a perduré durant toute sa carrière, ses effets corrompus et destructeurs ont toujours leur impacte aujourd’hui. Ainsi, il serait hautement utile d’examiner dans quelle mesure les racines catholiques par ailleurs clairement persistantes dans le christianisme protestant moderne proviennent toujours de lui. Bien que Luther ait été le premier à s’opposer au concept d’église institutionnelle, le christianisme « renouvelé » pentecotiset et charismatique contemporain se construit toujours selon le modèle de l’église institutionnelle instaurée par le catholicisme. Il fut en outre le premier dans l’histoire de la Réforme à attirer l’attention sur l’absurdité du baptême des enfants, mais vers la fin de sa carrière il a « révoqué » cette réforme par lui-même sans aucune pression de la part de l’empereur ou de l’église romaine.

5 – Le retour du Christ – la venue de l’Antéchrist

La principale et ultime supercherie de la sorte de la part de Satan, sera lorsqu’il se présentera sous la forme de l’antéchrist, afin de tromper l’humanité dont le christianisme, qui attend le retour de Christ. Il fera des signes et des prodiges dans le monde entier, fera descendre le feu du ciel et par quelques faux enseigements théologiques très convainquants, en trompera beaucoup en leur faisant croire que Christ est revenu dans la chair et non dans l’Esprit – dans un Corps Glorifié – selon la promesse :

Yeshua HaMashiah reviendra comme Il est monté au ciel.

Il est également opportun de s’occuper de cette dernière tromperie et d’attirer l’attention des croyants, car de nombreux signes indiquent que le faux prophète est apparu dans le monde visible et est déjà entré en scène.

Qu’est-ce que tout cela nous enseigne aujourd’hui ?

Il nous est très utile aujourd’hui de prêter attention à cet ancienne stratégie maléfique, car nos semblables essaient souvent de se positionner de la sorte afin de s’approprier ce qui est à nous. Nous expérimentons souvent au cours de notre parcours de disciple que de fausses opportunités nous sont offertes, de mauvaises portes s’ouvrent devant nous qui peuvent parraitre être les bonnes. Ceux qui ont déjà été confrontés au problème et ont réussi à reconnaître la supercherie et à ne pas tomber dans le piège peuvent témoigner de la grande bénédiction qui a suivi. Cependant, pour cela, nous devons demander l’un des fruits les plus importants qui puisse nous être offert par le Saint-Esprit

Le don du discernement des esprits

Et non seulement celui des Esprits, mais aussi de leurs stratégies de diversion afin qu’ils ne puissent plus nous tromper.

Dans notre pays également, il y a de tels serviteurs et ministères précurseurs se revendiquant le titre de juifs messianiques. Ils sont apparus plus tôt et prêchent des doctrines similaires aux nôtres à bien des égards. Ils ont conduit beaucoup de personnes sur le droit chemin, tandis qu’ils ont commencé à administrer leur poison petit à petit, astucieusement et de manière imperceptible. Tout cela jusqu’à ce qu’ils finissent par renier publiquement le sang du Christ, son sacrifice sur la croix ainsi que la Sainte Trinité.

Nous devons être conscients que les prochaines étapes de la réforme/restauration doivent être recherchées et prises jusqu’à ce que la Réforme Finale soit accomplie par Yeshua HaMashiah lui-même lorsqu’il reviendra pour commencer son règne de 1000 ans ici sur terre.

Il faut aussi préciser que la Réforme n’est rien d’autre qu’un retour à la forme originelle du discipulat, telle qu’elle est apparue pour la première fois à Jérusalem dans les milieux juifs comme décrit dans le livre des Actes des Apôtres.

Revenir aux racines juives comporte également de grands dangers. Lorsque les enseignants juifs qui croient en Jésus sont également tentés de tomber dans le poison du judaïsme rabbinique. Celui-là même qui a fait que les Juifs n’ont pas reconnu leur Messie en Yéchoua à cette époque. Ensuite, ainsi mêlés à ce poison et souillés, ils vont enseigner leurs frères juifs et non juifs. Nous avons vu à plusieurs reprises que ce mécanisme diabolique conduit souvent à la négation pure et simple de Christ.

Ne nous laissons donc pas dépasser. Et si cela arrivait quand-même, osons reprendre le message qui est le nôtre et réformer ce qui a été souillé d’avance en le prêchant jusqu’à ce qu’il soit purifié à nouveau par la grâce de Christ afin qu’il puisse être restauré pour de bon.

La suite de l’article : Outils de Tromperie 2 – POUSSÉE VERS LES EXTRÊMES en cours d’édition.

RichardSipos/29/10/2022

Pin It on Pinterest

Share This