Dans l’article précédent, nous avons vu que l’ennemi peut entraver notre progression sur le Chemin en utilisant l’outil de la falscification et du devancement afin d’empêcher l’avénement des véritables événements/bénédictions de YHWH.

Il peut gêner, entraver et, dans de nombreux cas, contrecarrer notre course vers le but par une manœuvre supplémentaire qui n’est autre que de

DÉVIER notre trajectoire vers la droite ou la gauche afin de nous pousser du CHEMIN ÉTROIT vers les EXTRÉMITÉS

C’est au travers du processus de la Réforme que pouvons une fois de plus observer le fonctionnement les conséquences néfastes de cette œuvre démoniaque.

Dualisme et mise en place d’un état de Guerre Froide

L’un des meilleurs outils de Satan pour tromper l’humanité est sans conteste le dualisme. A chaque pas que l’homme fait, il propose deux camps, celui de l’INSUFFISANCE et celui de l’EXAGÉRATION. Communisme vs Capitalisme, Gauche vs Droite, Anarchistes vs Fascistes etc… l’Histoire nous en a fait connaitre des tas.

A commencer par ROME, plusieurs grandes puissances du monde ont réussi à préserver leur pouvoir sur la base du principe de « DIVISER POUR RÉGNER ».

Lorsque arrive le temps de la restauration d’une vérité qui surgit dans le cœur de certains croyants et que Satan voit qu’il ne peut en empêcher l’accomplissement, il choisit parfois également la tactique de laisser faire les choses et non de les devancer. Il s’arrête un moment, laisse arriver ce qui doit arriver. Il permet les divisions au sein des églises afin que les personnes ayant soif de renouvellement et de restauration spirituel puissent s’organiser et créer de nouveaux mouvements.

Puis, en utilisant l’élan de lancée vers le « juste milieu » dans laquelle ces personnes se trouvent, il surgit soudain par derrière et leur donne un bon coup dans le dos afin de les faire basculer dans l’autre extrémité.

Parce que lorsqu’une scission se produit, les accusations, l’exclusion, les disputes, la malédiction, la damnation et même la persécution physique s’amorce. Dans tous les cas, ceux qui veulent être renouvelés sont désignés comme hérétiques, rebelles à « Dieu » et sont damnés par ceux qui restent à l’état précédent. Ces accusations blessent et affaiblissent considérablement ceux qui ne souhaitent rien de plus que de poursuivre le chemin de la sanctification en obéissance à l’Esprit de Christ.

Ce sont précisément ces blessures que l’ennemi utilise pour ré-introduire la domination humaine au lieu de la conduite exclusive de l’Esprit Saint, créant ainsi une spiritualité mixte.

La blessure se transforme en haine, de la haine naît le combat, puis du combat un besoin constant de se justifier. Cette auto-justification jette un voile humain sur ce qui fut à l’origine de l’Esprit. Ainsi les nouvelles réformes deviennent des dogmes qui sont gérés par des volontés humaines et non plus par l’action de l’Esprit d’Elohim. De plus, on commence peu à peu à leur accorder une importance démesurée en faisant des conditions au Salut.

Les réfomes deviennent des dogmes, les dogmes deviennent des conditions de Salut.

C’est alors que se développent les excès, le phénomènes et fonctionnements chrétiens non bibliques. Cet état affecte les membres des communautés dont sont issus ces croyants renouvelés, agissant ainsi comme une confirmation qu’ils avaient raison après tout. Ainsi, ceux-ci se figent davantage dans leur état de carence spirituelle ce qui en rajoute à l’extrémisme dans l’autre camps et vis-et-versa. Les différences prennent de plus en plus d’ampleur et de virulence engendrant un gouffre spirituel qui ne cesse d’augmenter comme une spirale infernale.

Les témoins externes quant-à-eux voyant cette situation, les non-croyants, n’ont souvent d’autre choix que soit de se ranger d’un côté ou de l’autre et de prendre part aux combats. Ou alors, ce qui se passe le plus souvent, c’est qu’ils choisissent de rester dans le monde car voyant que quelque chose ne va pas du tout dans le monde chrétien. C’est ainsi qu’on passe l’envie à beaucoup de se repentir et de se convertir à Christ.

Quelques exemples d’extrêmes dualistes :

Sans commentaire ni explication supplémentaire, examinons certains de ces extrêmes. La liste n’est pas complète, et pour une meilleure illustration, elle ne contient pas exclusivement des tendances et des camps chrétiens.

Peut-être que cela aidera beaucoup à déterminer où ils se situent par rapport au seul juste milieu – qui est Yeshua HaMashiah – et où il vaut la peine de s’arrêter, de peut-être faire demi-tour ou passer à autre chose – en gardant toujours à l’esprit que même la vérité est faussée par l’ennemi.

Étant donné que l’état spirituel d’une personne est trop complexe pour être envisagée et analysée en deux dimensions, nous devons prêter attention au fait que nous pouvons être affectés dans plusieurs catégories à la fois, de sorte que nous pouvons nous écarter de l’état d’équilibre du Saint-Esprit vers davantages de directions.

  1. Charismatique surchauffés / Anti-charismatiques
  2. Évangile du succès / Évangile d’austérité
  3. Parleurs en langues / Prophétiseurs
  4. Fans des Juifs / Antisémites
  5. Droite / Gauche
  6. Républicains / Démocrates
  7. Légalistes / Antinomistes (libertains)
  8. Doctrine du « Dieu » sévère et impitoyable / Doctrine du « Dieu » tout amour et qui pardonne tout
  9. Ceux qui font de la Cène de la sorcellerie / Ceux qui ne voient plus en elle quun simple symbole
  10. Sabbatistes / Chrétiens du dimanche

Il faut dire que le diable se cache toujours dans les demi-vérités. Ainsi, la plupart du temps,

les camps opposés s’affrontent sur la bases de vérités toutes bibliques, mais apparemment contradictoires

Le meilleur des outils pour engendrer ces querelles sont les déclarations de Paul apparemment contradictoires et souvent difficiles à interpréter. Ce sont les versets bibliques préférés de l’ennemi qui les utilisent afin de diviser le Corps du Messie.

La solution n’est pas d’annuler les arguments d’un camp au profit de l’autre, mais les deux parties doivent reconnaître que quelque chose ne va pas chez eux également et l’accepter en humilité afin de régler le problème devant YHWH, en Christ. C’est ainsi qu’un rapprochement peut commencer, non pas en acceptant les différences, mais libéré des excès humains, sous la pleine conduite de l’Esprit du Christ.

Parce que même l’œcuménisme est un tel faux préliminaire, qui mélange tout au lieu d’œuvrer sur lunité véritable, où, nettoyés de toutes impureté, nous nous retrouvons dans un seul Esprit Saint.

Aujourd’hui, de manière symbolique, je poste cet article le 11 novembre. Qu’il y ait enfin un jour d’Armistice également dans le Corps de Christ.

Le prochain article sera une sorte de condensé des deux premiers : Outils de tromperie 3 – RALENTISSEMENT

RichardSipos/2022/11/11

Pin It on Pinterest

Share This