Voici, je te donne de ceux de la synagogue de Satan, qui se disent Juifs et ne le sont pas, mais qui mentent … (Apocalypse 3:9)

Beaucoup ont essayé d’expliquer qui peuvent bien être ces faux Juifs, dont YHWH parle à Jean. Cette phrase est sans conteste l’un des outil les plus couramment utilisés par les antisémites pour tenter de discréditer l’élection du peuple juif. Beaucoup sont déstabilisés face à une déclaration visiblement aussi violente et restent sous le choc n’arrivant pas à en discerner le sens. Ici nous allons voir de manière très simple qui seront, ou plutôt qui sont déjà ceux qui tombent dans cette catégorie de faux juifs membres de la synagogue de Satan. Comme toutes les autres questions relatives aux Ecritures Saintes, il ne faut pas compliquer les choses et inutile de trop philosopher sur la question. Après tout, la Parole déclarée de YHWH est faite pour tous, afin que tous les humains la comprenne sans distinction de niveau d’étude et de quotient intellectuel. Les gens trop intelligents ou qui essayent de le paraître, ont souvent tendance à détourner des vérités extrêmement simples à force de trop jacasser sur les sujets qu’ils abordent. La parole étant universelle, s’adresse aussi aux gens simples. Donc, au lieu d’explications inutiles, revenons au texte brut lui-même. Que veut-il exprimer ? Tout simplement, il y a des juifs parmi nous qui comptent en tant que tel, mais qui ne le sont pas. Ceux-ci servent Satan un point c’est tout. Le fait d’appartenir à une telle « synagogue » ne signifie pas en soi qu’ils soient automatiquement les fils de la damnation. Pour la plupart d’entre eux, il s’agit de gens trompés qui, espérons-le, se repentiront de leur erreur à temps. C’est toujours la minorité qui agit par nature démoniaque et dépravation innée et viscérale, ceux-ci trompent et entraînent avec eux beaucoup d’âmes dont le sort n’est pas encore tranché afin de les arracher avec eux dans leur perte.

Interprétation chrétienne traditionnelle

La vision la plus courante du christianisme est que la synagogue de Satan est simplement le juifs d’aujourd’hui qui depuis le rejet du Messie en Jesus de Nazareth est passé au culte de Satan. Ce raisonnement peut sembler logique et compréhensible quelque part, car il est vrai que, par définition, quiconque nie Christ est sous la domination de Satan. Jesus lui-même déclare aux pharisiens que leur père est Satan, donc que penser d’autre ? Cependant, les pharisiens auxquels il s’adressait étaient cette catégorie de démoniaques dont je viens de faire mention et qui trompèrent une grande partie du Peuple de l’époque. Cette grande partie du Peuple, ainsi que leurs descendants n’ont pas subi de rejet de la part d’Elohim, mais ont plutôt été mis en une sorte de quarantaine jusqu’à ce que le temps des Nations ne soit accompli. Les prêtres de l’époque furent déjà de cette catégorie de synagogue de Satan, mais cela n’était pas le cas du juif moyen, du peuple qui étaient trompés par leurs leaders spirituels corrompus. Il est certainement bénéfique d’être juif, comme disait Paul aussi parce que, pendant un temps, ils bénéficient d’une protection spéciale contre la puissance de Satan de la part de YHWH malgré le rejet momentané de Yéshoua. Sur tout être humain non racheté et non sauvé, il y a un certain niveau de protection de la part de l’Éternel, car la vie ne pourrait pas persister dans le monde autrement. Mais cette protection est d’autant plus présente dans le cas du peuple originellement élu que l’ancienne Alliance du mont Sinai est toujours valable aujourd’hui.

Interprétation antisémite traditionnelle

Les antisémites non-croyants sont du même avis que les antisémites chrétiens. Ils défendent la thèse de l’illégitimité de l’état d’Israël en avançant entre autres la thèse khazare et autres théories de conspirations visant et accusant l’ensemble de la communauté juive de manière unilatérale. Et bien qu’une grande partie de leurs critiques soient fondées sur des faits réels et justes, la mauvaise nouvelle pour eux est que leurs arguments ne sont vrais que pour une très fine couche de la population juive. Ces antisémites du monde sont typiquement ceux qui réfutent généralement la Parole de l’Éternel révélée dans la Bible ainsi que le sang versé du Sauveur, mais qui se permettent malgré tout de se référer à la Bible et en extraire des phrases hors de leurs contextes lorsque celle-ci semblent soutenir leurs idées.

L’essence de ces deux formes d’antisémitisme est la volonté de se substituer aux juifs en tant que Peuple Élu. Leur fausse élection ne fait-elle pas d’eux également de faux juifs et ne tombent-ils pas ainsi eux-aussi dans la catégorie de synagogue de Satan ? Ils le déclarent souvent de leur propre bouche et s’affirmant être les vrai juifs, les juifs de cœur ou d’esprit ! Remarquez aussi que Synagogue de Satan ça rime avec SS.

Interprétation des chrétiens amis des juifs

Une autre extrême est lorsque le juif devient une telle idole que certains chrétiens vont jusqu’à se convertir à ce judaïsme qui s’obstine à toujours renier le Messie en Yéshoua. Beaucoup vont jusqu’à s’imaginer qu’aller s’acquérir l’identité juive est un plus grand gage de Salut que le Sang même versé par Yéshoua. Ceux-ci ne parlent jamais du sujet de la synagogue de Satan, ils l’évitent car remettant en question une partie de ce peuple qu’ils aiment tellement. Parmi eux, il en existe beaucoup qui peuvent être listés dans cette catégorie, même si ce qu’ils font, ils ne le font pas de manière consciente. En effet, ils ont beau porter le masque de Christ, s’ils se mettent à servir des puissances antéchrist, ils ne peuvent faire partie d’aucun autre type de synagogue. Ils n’œuvrent pas à la greffe de la chrétienté à l’olivier franc, mais assassinent davantage ces-derniers en esprit en les replaçant sous le joug de la religiosité, de la superficialité de traditions et de folklores judaïques, voir même sous celui de la loi. Ils distribuent le titre de juif à toutes sortes de gens qui n’en ont jamais eu les origines les soumettant ainsi au mensonge d’une fausse identité. Ils se disent juifs, mais ne le sont pas. Il semble évident qu’ils tombent également dans cette catégorie.

Il existe même des théories aberrantes venant de gens se prétendant être juifs et messianiques par la même occasion et qui vont jusqu’à nier ouvertement de plus en plus de faits définissant fondamentalement la personne de Christ et son origine divine. Des théories sont exprimées réfutant le fait que le Messie soit né d’une vierge et de l’action de l’Esprit Saint, affirmant que Joseph était le père biologique de Jésus et que sa conception s’est faite de manière naturelle. Ils nient également que la mort sur la croix ait été un sacrifice et que le précieux Sang de Christ n’aurait pas coulé pour le pardon de nos péchés. Malheureusement, de telles déclarations démoniaques se font entendre en ces jours et ici, dans notre pays (Hongrie). Leur haine de la chrétienté, leur identité mal vécue ainsi que le complexe d’infériorité qui en découle, les pousse à toujours crier plus fort et à dire quelque chose de toujours plus gros en vue de choquer les esprits, jusqu’au point de tomber dans le piège de renier les fondements même de notre foi. Leur volonté de restaurer la chrétienté prend des proportions si extrêmes qu’ils vont jusqu’à nier Christ et ainsi le Salut qui en découle. C’est de gens comme eux que Paul à écrit la chose suivante : Mais, quand nous-mêmes, quand un ange du ciel annoncerait un autre Évangile que celui que nous vous avons prêché, qu’il soit anathème! Nous l’avons dit précédemment, et je le répète à cette heure: si quelqu’un vous annonce un autre Évangile que celui que vous avez reçu, qu’il soit anathème! (Gal 1:8-9)

Peuple Élu

Comme cela est expliqué dans un autre enseignements (Antisémitisme et antichrétienté), ce que YHWH choisit est automatiquement choisit par l’ennemi également. Oui, nous pouvons affirmer ce que nos opposants ont l’habitude de dire sur nous est véridique, le peuple juif est le peuple élu de Satan. Seulement, le contexte dans lequel cette déclaration se fait est totalement erronée. Car le peuple juif restera toujours et avant toutes choses le peuple élu de YHWH. Satan a élu le peuple de YHWH car nous le savons bien, il tente toujours de s’emparer tout ce qui appartient à l’Éternel. Non seulement son trône, mais également ses serviteurs, ses sujets, ses biens, ses possessions. Satan veut s’exproprier l’humanité toute entière et au sein de celle-ci, il porte une attention toute particulière à quiconque ayant passé Alliance avec l’Éternel. Les peuples qu’il attaque le plus assidûment sont d’une part le peuple juif en raison de l’Alliance au Sinaï et l’Église d’autre part en raison de l’Alliance par le Sang de Christ.

Juifs renforçant les théories du complot

La synagogue de Satan, ce sont également tous ces juifs de sang et d’origine qui sont devenus des magnats des finances, des banquiers immensément riches, des gens ou plutôt des dynasties et des générations entières ayant abandonné leur foi depuis des siècles pour servir le mammon et les idoles du monde. Eux n’ont aucune envie de retourner vivre à Jérusalem et de redevenir juifs à part entière, mais se sentent parfaitement à leur aise dans l’exil babylo-romain dont ils considèrent les règles comme étant les véritables lois à suivre et à respecter. Parmi eux, nous retrouvons ceux qui vont jusqu’à vendre leur âme sur l’autel d’idéologies politiques voir de préceptes maçonniques ou carrément sataniques. Beaucoup d’entre eux, malgré que d’origine juive, luttent de manière acharnée contre toute forme de religion et de communautarisme sous prétexte de race humaine mondiale unique et individualiste basée sur la foi en les sciences. Ainsi luttent-ils non seulement contre la chrétienté, mais contre la communauté juive et Israël tout particulièrement. Et dès lors qu’ils sont incapables de contrecarrer la volonté de YHWH de voir son peuple revenir en Terre Sainte, faute de pouvoir détruire l’État Juif, ils tentent de s’immiscer dans son fonctionnement. C’est ainsi que nous pouvons comprendre les liens qui rattachent le sionisme à la franc-maçonnerie. Israël est ainsi mise à genou par des puissances mondiales la contraignant à se soumettre par l’outil de pressions politiques, militaires ou économiques. Voilà pourquoi Israël se comporte telle une prostituée vivant aux dépends de ses clients et proxénètes.

Juifs religieux

Nous retrouvons également des individus membres de la synagogue de satan au sein de la communauté juive religieuse qui s’attachent de plus en plus et plus que jamais au rejet de Jésus en tant que messie. Ceux qui ne se satisfont pas à l’étude de leurs futilités rabbiniques et autres traditions talmudiques – chose qui au moins a pour avantage de maintenir en vie leur identité juive – mais qui continuent à mépriser et blasphémer ouvertement le nom de Yéshoua avec une rage dont la mesure est en relation directe avec le degré de remords que cache leur inconscient au plus profond d’eux-mêmes.

Sur internet, on ne trouve pratiquement pas d’enseignements de « rabbins » qui arrive à se retenir de ne pas mentionner le nom de Jésus. Tôt ou tard, ils se sentent contraint de s’attaquer à sa personne pour se justifier de ne pas l’accepter en tant que messie. Si j’étais psychologue, je serais sans doute plus enthousiaste face au phénomène. En effet, la science connait bien ce mécanisme psychique lorsque une faute du passé ne laisse pas la conscience tranquille à celui qui l’a commise et la question le travaille incessamment. Seulement, je suis enseignant et non psy. Bien que je sache qu’il y ait du vrai dans ce raisonnement, j’ai malheureusement une vision bien plus pessimiste concernant la chose.

Tout comme notre Sauveur a déclaré aux prêtres, pharisiens et principaux sacrificateurs qu’ils étaient fils du diable (Jean 8:44), de même ce n’est pas l’homme ordinaire qu’il soit Juif mondain ou orthodoxe qui cause des problèmes, mais ce sont les chefs spirituels, les « rabbins » ou « sages ». Le diable ne permet jamais à n’importe qui de remplir des fonctions aussi importantes, mais favorisera les individus « dignes de sa confiance », ceux qu’il juge assez dévoués au faux judaïsme rabbinique. C’est à eux qu’il confiera la fonction d’enseignants du peuple. Ils font ainsi également partie de la synagogue de Satan, car responsables de l’enseignement faussé et de la lamentable condition spirituelle du peuple. Ce sont eux qui attisent la haine contre Yéshoua chez ceux qui pourraient ne pas être particulièrement dérangés par sa personne à la base. Ce sont eux qui dévient les croyants juifs de plus en plus loin du Christ, et sans lesquels beaucoup de ces derniers auraient peut-être déjà reconnu le vrai Messie en Yéshoua depuis longtemps. Bien que ces faux enseignants soient probablement pour la plupart de simples âmes humaines, elles-mêmes trompées et envers qui la Grâce de Christ est toujours valable, certains parmi eux ont leur destin scellé d’avance et ne sont apparus dans un corps humain que pour semer le trouble, comme ce fut le cas de la plupart des Pharisiens et des Sadducéens de l’époque, qui savaient exactement face à qui ils se trouvaient. De notre point de vue, peu importe, ce n’est pas nous qui jugeons. Qu’il s’agisse de l’un ou de l’autre, l’essentiel est que ces gens n’ont rien à nous apprendre et nous n’avons rien à apprendre d’eux. Les écouter ne nous apporterait rien, bien au contraire.

Pour simplifier, nous pouvons affirmer que sont membres de la synagogue de satan tous les juifs qui continuent encore aujourd’hui à hurler comme le fit autrefois la foule devant Pilate : « Crucifie-le ! », et encore : « C’est Barabas que nous voulons ! » Peu importe à quel point la chrétienté au nom d’un faux christ et le crucifix à la main est responsable de la mort et de la persécution de nos ancêtres, le juif qui aujourd’hui encore continue à se rebeller de manière consciente contre la messianité de Yéshoua ne peut être considérée que comme faisant toujours partie de la synagogue de satan.

Parmi les juifs cependant, nombreux sont ceux qui préfèrent rester en silence. La sagesse de ces derniers les poussent à ne rien dire qu’ils pourraient un jour regretter s’il s’avérait qu’ils étaient dans l’erreur. Ceux-ci sont comme Gamaliel qui prévint les magistrats de bien considérer la décision qu’ils étaient sur le point de prendre contre les premiers disciples. Car s’il s’avérait que la chose vient de YHWH, ils passeraient pour des rebelles devant le Très Haut, mais si la chose n’est pas de Lui, elle disparaîtra d’elle-même tôt ou tard. (Actes 5:34-39). J’ose penser qu’aujourd’hui, c’est la grande majorité des juifs qui tombent dans cette catégorie. Celle de ceux qui préfèrent attendre en silence et ne rien dire. Ils ne portent pas de jugement sur Yéshoua bien qu’ils auraient toutes les raisons de le faire au vu de ce que la chrétienté leur a fait endurer en son nom au cours des siècles. Ils constituent ce fameux reste qui sera greffé à nouveau dans la racine de l’olivier franc, selon la promesse. D’ici là, il leur est permis de rester tièdes afin de leur éviter de tomber dans le péché bien plus grand qu’est le blasphème et la rébellion.

Juifs non-religieux

La grande majorité des juifs aujourd’hui et particulièrement des israéliens sont croient en Elohim, mais n’hadèrent à aucun courant religieux. Ils refusent toute forme d’orthodoxie et pratiquent leur foi de manière libre, ne se rendant aux synagogues qu’aux grandes fêtes tout au plus. Ces gens respectent les enseignements rabbiniques, car ne pouvant pas encore discerner le vrai du faux, mais ne s’y soumettent que dans la mesure que leur bon sens leur permet. Ces juifs sont comme ceux mentionnés plus haut, ils ne se rangent pas de manière consciente contre ce qui est contre Christ. Ces juifs sont excessivement tolérants et n’attaquent donc pas Yéshoua, mais le respectent au même titre que les prophètes des autres religions. Ils font également partie du reste tiède qui a pour avantage d’être déjà en grande partie purifié des dérives rabbiniques.

Dernier temple sur terre

La synagogue de Satan la plus apparente et la plus évidente qui apparaîtra dans le monde sous une forme physique est bien ce temple de Jérusalem que les juifs vont bientôt reconstruire. Ce fameux troisième temple dont tous les ustensiles et ornements sont déjà prêts et où les futurs prêtres de l’antéchrist n’attendent que le moment où ils pourront à nouveaux présenter les sacrifices d’animaux comme autrefois. La reprise des sacrifices est incontestablement un acte de rébellion contre l’Agneau de YHWH. Car au Golgotha le sacrifice ultime et définitif sur la Croix s’est accompli, abolissant ainsi à jamais les offrandes du temple qui jusque là n’étaient que sa préfiguration. YHWH s’est d’ailleurs assuré que son peuple rebelle à Christ ne tombera au moins pas dans le péché de perpétuer l’ordre des sacrifices. Ainsi laissa-il les troupes romaines détruire le Temple de l’époque, afin de mettre un terme à la pratique des offrandes. L’Éternel n’a pas permis à son peuple de commettre cet outrage même de manière inconsciente.

Il y aura des juifs qui s’obstineront à soutenir l’antéchrist même lorsqu’il sera évident aux yeux des connaisseurs de la Parole qu’il n’est pas le véritable messie. Dans le troisième temple, arriveront des choses qui rendront manifeste aux yeux des juifs religieux le fait que l’antéchrist n’est toujours pas le messie tant attendu. Il ne sera pas capable de tromper tout le monde. À ce moment précis, une grande déception accablera le reste du peuple juif, car au départ eux-mêmes ayant cru qu’il s’agissait du bon. L’ennemi n’a pas pouvoir absolu. Dans cette bataille, l’Éternel détient des armes infaillibles capable de protéger et convaincre un grand nombre. Parmi ces armes, sa Parole est sans aucun doute le meilleur bouclier protecteur.

L’un de ces événements sera le mélange spirituel qui caractérisera le fonctionnement du dernier temple. En effet, les prêtres déjà désignés pour reprendre l’ordre des sacrifices affirment depuis le départ que le prochain temple ne sera pas uniquement celui des juifs, mais sera un sanctuaire pour tous et pour toutes les religions. Il feront leurs sacrifies en la présence du pape, du dalaï lama et d’autres chefs religieux avec lesquels ils prieront ensemble pour la paix du monde. Ce sera le lieu d’un véritable cirque œcuménique qui risque de ne pas plaire à tout le monde. En outre, une statue y sera élevée devant laquelle tous genoux devra fléchir, selon la prophétie. Le moment où les fidèles devront quitter la ville sans tarder selon l’avertissement. Il est évident que les orthodoxes puritains ne se soumettront pas à de tels rituels et passeront par une grande crise spirituelle, car ils se sentiront doublement trompés, une fois au niveau de troisième temple et une fois dans la personne du messie. Ce sera de cette grande confusion qu’aboutira la reconnaissance du véritable Messie.

Voilà tout, je n’ai pas de vision plus profonde au delà de ce qui vient d’être cité concernant la nature de cette fausse synagogue mentionnée dans le livre de l’Apocalypse. Peut-être est-ce tout. Mais il se peut que cela soit encore plus complexe. Ce qui me paraît certain c’est que les juifs mentionnés plus haut et servant des esprits étrangers sous des jougs démoniaques sont bel et bien parmi nous depuis très longtemps et peuvent sans aucun doute être rangés dans cette catégorie. Les démasquer devient une priorité de plus en plus urgente a mesure que l’arrivée du faux messie approche.

Il s’agit donc de juifs qui ne le sont pas. Ils en gardent les marques physiques dans leurs slips tout au plus, mais leur esprit, leur cœur en est très éloigné. Ils ne sont pas juifs car selon les vrais lois de Moïse, nous considérons juif uniquement ceux qui le sont parallèlement au niveau du sang et de l’esprit. Les deux critères sont inséparables, si l’un manque, on ne peut pas réellement parler de juif. Le critère de la consanguinité ne suffit pas en soi et inversement. Seule la connexion spirituelle au divin fait d’un juif de sang un véritable israélite. Soit quelqu’un n’est simplement pas juif car n’ayant pas d’ascendance et qu’il le veuille ou non ne deviendra jamais juif d’esprit ou de cœur, soit un autre ne redeviendra juif que lorsque son cœur sera enfin circoncis au même titre que son pénis.

Que l’on se garde de damner un juif fidèle à YHWH, même si étant dans l’erreur momentanée du judaïsme rabbinique. Évitons de juger quiconque faisant momentanément partie de cette mauvaise synagogue, car cela serait considéré comme une attaque directe à la prunelle de l’œil de l’Éternel. Quiconque maudit je juif sera maudit selon la promesse faite à Abraham. Nous devons prier et œuvrer pour qu’un plus grand nombre possible en réchappe. Qui, en tant qu’étranger ou même en tant que fils cadet ose s’immiscer dans le jugement que porte le Père envers son fils aîné ? Si quelque chose ne nous regarde pas, gardons-nous de nous en mêler de peur que ce soit finalement nous qui recevions la fessée que nous aurions tant voulu voir être infligée à l’autre !

L’assemblée de Satan

Mais Satan n’a pas seulement une synagogue, mais également des « églises » chrétiennes en grande quantité. Ceux qui se prétendent être de Christ, mais ne le sont pas. Ceux qui avec leurs églises institutionnelles et leurs lois ou théologies rajoutées jettent le voile sur la nature véritable du Sauveur au même titre que le judaïsme rabbinique aveugle ses adeptes qui sont toujours incapables de reconnaitre le Messie. Il s’agit de tous ceux qui sont capables de faire des idoles de tout même de Jésus et pas simplement en sculptant ou peignant son image supposée. Ceux dont les fausses églises affaiblissent et sabotent le fonctionnement de la seule et véritable Église qu’est le Corps de Christ.

Oú en sommes nous personnellement ?

Finalement, la synagogue de Satan ce sont tous ceux qui œuvrent de manière consciente ou pas au discrédit et à la destruction du Peuple d’Elohim. Il s’agit aussi bien de juifs, de chrétiens que d’autres, tous ayant en commun la volonté de se substituer au peuple élu. Nous pouvons tous tomber dans cette erreur. La question qui se pose est allons-nous nous rendre compte à temps en quoi faut-il modifier notre façon de penser, d’agir et notre état d’esprit en urgence avant qu’il ne soit trop tard ? L’appartenance à la synagogue de Satan n’implique pas automatiquement la perdition. Il y a possibilité de s’en libérer, d’en sortir. Mais pour cela, il faut dévoiler ce que cela signifie, afin d’en libérer les captifs. Mais dévoiler sa nature est aussi primordial afin que tous les chrétiens purs de cœur voulant se greffer aux racines juives ne tombent pas le piège de faux enseignements juifs, qu’ils soient traditionnels ou messianiques.

Fondamentalement, cette synagogue du diable symbolise et regroupe tous ceux qui persécutent les véritables disciples de Christ étant eux-mêmes persuadés de détenir la vérité ultime.

Ce qui est certain, c’est qu’il ne reste plus beaucoup de temps avant que nous soyons définitivement fixés sur la véritable nature de ce mystère.

Zeev Shlomo / 3/5/2021