Noé et Abraham, les étapes de la vie de croyant

Le judaïsme considère qu’Abraham était plus juste que Noé. La raison réside dans la description elle-même: Noé était un homme juste et intègre dans son temps. Beaucoup considèrent qu’être juste à une époque où toute l’humanité était sérieusement corrompue, n’est pas une vertu excessive. Il est beaucoup plus facile d’être parfait à une époque comme celle de Noé qu’au temps d’Abraham où il devait exister d’autres justes également. C’est pourquoi Abraham est vu comme plus juste que Noé. On explique cette différence qualitative par le fait que Noé construisit sa propre arche, selon les instructions de יהוה sans se soucier du sort de ses contemporains et sans intercéder pour eux d’aucune façon. Dans le cas d’Abraham par contre, nous voyons plaidoyer devant יהוה afin d’éviter la perdition des habitants de Sodome et Gomorrhe.

Il existe cependant une opinion plus équilibré, où l’on distingue le contexte historique ou plutôt spirituel dans lesquels les deux personnages ont vécus sans tirer des conclusions hâtives et hasardeuses. Selon cette vision, Noé n’avait pas le devoir d’aller au secours des autres. La décision de détruire toute l’humanité était prise, Noé n’avait donc aucun ministère à accomplir vers les autres humains. Noé n’avait pour seul devoir que de construire l’Arche pour lui, sa famille et les animaux, sans se soucier de ce qui adviendrait du reste du monde. Abraham était un autre homme, vivant à une autre époque et ayant par conséquent, un appel différent.

J’aurais moi-même plutôt tendance à opter pour cette seconde théorie. Cependant, le message que colportent nos deux patriarches ne réside pas dans le fait de les comparer l’un à l’autre et à chercher le plus vertueux des deux. Nous devons plutôt les considérer comme des prototypes, des modèles des étapes de la vie de tout croyant. L’une des erreurs majeure que nous commettons en tant que jeunes croyants fraichement convertis et/ou nés de nouveau, est que nous voulons tout de suite partir en guerre afin de délivrer le monde des forces du mal. Il s’agit d’un réflexe noble et bien naturel étant donné que nous sommes spirituellement parlant des enfants, donc purs et de bonne volonté. Comme un enfant venant de découvrir une nouvelle vérité, nous partons à l’assaut de notre prochain afin de leur faire partager le trésor que nous venons de découvrir. J’agissais moi-même de la sorte causant ainsi beaucoup de problèmes. D’une part, je suis allé dans des régions où יהוה ne voulait pas que j’aille, je me suis ainsi mis en péril dans des situations dangereuses contre lesquelles je n’étais pas armé. Je pensais rendre le témoignage du Christ et rendre service au Corps du Christ, sans me rendre compte que je lui engendrais plus de tors qu’autre chose. Depuis, l’un de mes enseignements fondamentaux vis-à- vis de frères plus jeune est justement de les avertir de rester sereins. Il ne faut pas partir en croisade à tout bout de champs en essayant de convertir tout ce qui bouge. Paradoxalement, il faut faire preuve d’une certaine forme d’égoïsme. Un égoïsme positif qui consiste à ne s’occuper que de sa propre édification dans un premier temps afin d’éviter de porter préjudice aux autres, au Corps du Christ et à soi-même par manque de connaissance, d’expérience et de sagesse.

J’ai fils de 3 ans qui sait déjà faire beaucoup de choses, car je lui ai appris. Cependant, je lui interdis de faire ces choses n’importe quand et sans surveillance même s’il sait le faire de peur de blesser quelqu’un ou de se blesser lui-même. On fait souvent la cuisine ensemble, on coupe la viande avec un couteau, on allume la poêle, etc., mais toujours en ma présence. Il en va de même pour le travail spirituel. Il ne peut être fructueux et bien fait que par des personnes spirituellement assez mures et renforcées accomplissant des tâches adaptées à leurs capacités et à leur âge d’esprit. Les étapes de nos vies de croyants doivent impérativement suivre cet ordre qui est de Noé à Abraham. Construis-toi toi-même en silence dans un premier temps afin d’être sauvé. Une fois que tu as le pied bien posé sur le roc après le déluge, tu seras en mesure de partir au secours des autres comme Abraham le fit. Si Noé s’était arrêté pour évangéliser, prêcher, prophétiser ou simplement répondre aux attaques des gens qui venaient se moquer de lui durant la construction en plein milieu du désert alors qu’aucun signe ne prévoyait l’arrivée de la pluie, alors Noé et sa famille auraient péris avec le reste du monde corrompu. Dans ce cas, Abraham n’aurait jamais pu voir le jour afin d’accomplir l’appel qui lui a été assigné. Si Noé avait joué les humanistes, c’est toute l’œuvre du Salut de יהוה qui aurait été brisée. L’homme n’aurait pas été racheté, mais voué à une disparition ultime et irrévocable.

Nous voyons donc à quel point il est primordial de respecter cette succession chronologique de peur que notre héritage spirituel n’apporte aucun fruit et se désintègre à jamais.

Combien de croyants sont ainsi annihilées, car n’ayant pas connu cette règle et n’ayant eu aucun frère ainé qui auraient pu les prévenir de ne pas s’aventurer trop tôt sur des champs de bataille où des forces hostiles bien plus puissantes et instruites ont tout simplement écrasé dans l’œuf leur foi émergente.page4image1618416page4image1627984

zeev shlomo 15.12.2013