Le Tabernacle

Le modèle qu’il a été donné à Moïse de voir, sur lequel, le Tabernacle devait se construire, n’était rien de moin que le Corp du Christ. Tous les symboles du Tabernacle se réfèrent à Christ, à sa personne, à ses caractéristiques, à son ministère, à sa splendeur et à sa gloire.

Je te parlerai d’entre les deux chérubins

L’Éternel dit à Moïse que dorénavant, il lui parlera et lui divulguera ses lois d’entre les chérubins.

L’Arche de l’Alliance était recouverte par les ailes de deux archanges. Deux archanges protégeant les Commandements, deux piliers sur la fondation desquels l’Éternel parle. (Ex 25:22)

Le Temple du Seigneur repose sur les deux pilliers ou fondement des apôtres et des prophètes Jésus Christ lui-même étant la pierre angulaire. (Ef 2:19-20)

Lorsque Jésus fut transfiguré et que Moïse apparût en tant que Loi – essence du ministère apostolique – de l’autre côté apparût Élie en tant que représentant ultime de la mission prophétique, nous assistons à la réunification d’une trinité angélique qui fut brisée lors de la chute de Lucifer – porteur de la Lumière – est devenu Satan – ennemi, accusateur (Mt 17 – Mc 9 – Lc 9)

L’Éternel lui-même, en sa qualité de Messie (Christ) vient prendre la place laissée vacante par l’archange déchu et parle c’est-à-dire qu’il répend la lueure de sa gloire par sa parole en s’appuyant sur la Loi et les Prophètes. Bien que Moïse à cette époque en tant qu’être humain n’était que témoin externe de l’édification du Tabernacle, les chérubins ne sont autre que les représentations des archanges Michel et Gabriel qui ornent l’Arche de l’Alliance. Là, comme sur le mont des oliviers lors de la transfiguration, Il apparaît entre et uniquement en présence des deux chérubins par le ministère complémentaire desquels l’Éternel parle, sa voix s’élève, le Verbe, le Verbe qui s’est fait chaire, celui qui en tant que Messie oint, rétabli le ministère parfait du Temple Céleste.

Vous avez été édifiés sur le fondement des apôtres et des prophètes, Jésus Christ lui-même étant la pierre angulaire. En lui tout l’édifice, bien coordonné, s’élève pour être un temple saint dans le Seigneur. En lui vous êtes aussi édifiés pour être une habitation de יהוה en Esprit. (Eph 2:20-22)

Moïse est Michel, Élie est Gabriel?

Nous lisons dans Zacharie 3, le proces de Josué le souverain sacrificateur. Satan l’accuse et l’Éternel lui dit: « Que l’Éternel te réprime ». Dans la traduction française, c’est l’Éternel lui-même qui est mentionné, chose qui est juste. En hébreux cependant c’est l’ange de יהוה qui figure dans le texte.

L’Ange de יהוה apparait à plusierus reprises et on s’accorde à dire qu’il s’agit de Christ qui se manifeste sous cette dénomination avant l’acte rédempteur. Par exemple, lorsqu’il apparaît aux parents de Samson et ne peut leur divulguer son nom, car celui-ci est merveilleux.

Nous voyons donc dans Zacharie, que Christ défend le Grand-Prêtre Joshua qui est revêtu d’un vêtement souillé et debout devant l’Éternel. Josué, Joshua ou Yéshoua apparaît ici suite au Sacrifice sur la croix, lorsqu’il prit le péché du monde sur lui. Il se souilla pour les autres, comme le grand-prêtre le fit plus tôt lors du sacrifice de la vache rousse.

Christ – le Roi oint – défend Yéshoua (Jésus) – le Grand-Prêtre ou Souverain Sacrificateur. Un seul Messie se manifestant sous une forme dualiste. Il se divise en deux représentant deux fonctions distinctes devant la Cour Suprême: Christ et Jésus.

Dans Jude, nous retrouvons le même récit avec des peronnages différents. À la place de Christ, nous retrouvons l’archange Michel qui défend Moïse contre les accusations du même Satan.
Or, l’archange Michel, lorsqu’il contestait avec le diable et lui disputait le corps de Moïse, n’osa pas porter contre lui un jugement injurieux, mais il dit: Que le Seigneur te réprime! (Jude 1:9)

Josué est la manifestation humaine de Christ.
Moise est la manifestation humaine de Michel.
Deux des apôtres ont reconnu deux personnages emblématiques plusieurs siècles après la mort de ces derniers – Moïse et Élie – à une époque où n’étaient en vogue ni la peinture et encore moins la photographie. Comment ont-ils pu savoir qu’il s’agissait de Moïse et d’Élie sans jamais les avoir vu aux préalables? Ils les ont vus en esprit et les ont ainsi reconnus en tant que tels. D’où auraient-ils bien pu les reconnaître si ce n’est par le biais de cette vision spirituelle qui leur a fait reconnaître les hommes qu’ils étaient durant leur passage dans notre monde.

Lorsque l’astre de l’aurore chut, il entraina dans sa perte un tiers des étoiles du ciel. Satan, en tant qu’archange, fut sans aucun doute suivi par l’armée des anges qui était originalement sous ses ordres. Isaïe 14:12, Ezéchiel 28:11-19
Contrairement à toute idée fantaisite juive, chrétienne ou autre, selon lesquelles il existerait quatre, sept, dix voir davantage d’archanges, même si il en est fait mention dans le livre d’Énokh auquel la Bible elle-même se réferre, mais qui ne fut jamais intégré aux livres sacrés (ou cannonisés), il n’existe que trois archanges, ou plutôt deux, car l’un d’entre-eux est tombé. La Bible ne mentionne que deux Autorités, il s’agit de Michel et Gabriel. Tout autre raphaël, ouriël et autres noms fantaisistes ne sont que des inventions humaines, ou plutôt a travers l’homme, l’invention d’esprit bien pires encore.

Le récit de Yéshoua changeant d’apparence sur le mont des oliviers et où il rencontra Moïse et Élie en est le témoignage. Des trois archanges, un a chut emportant ses propres soldats dans sa perdition. Les deux autres, Moïse et Élie, sont restés. יהוה, en sa qualité de Messie, prend lui- même la place restée vacante par le Porteur de lumière devenu Satan (ennemis). Comme Yéshoua dit: Je suis la lumière du monde…

En connaissance de cause, nous pouvons peut-être même aller jusqu’à répondre à la question la plus ancienne du monde: Pourquoi Elohim a-t-il crée l’Homme?

Zeev Shlomo

2016